Aujourd’hui je vous partage trois outils digitaux qui me rendent plus libre. Je les utilise quasi quotidiennement pour l’un et de maniĂšre plus ponctuelle pour les deux autres, mais leur point commun ; c’est qu’ils sont une grande source de libĂ©ration pour rĂ©aliser mes objectifs, je vous les recommande. Eh oui, comme quoi on peut trĂšs bien ĂȘtre adepte du bullet journal, dĂ©voreur de brouillons papier ET utiliser des appli !

Cet article participe Ă  l’évĂšnement “3 outils digitaux qui te rendent plus libre” initiĂ© par Libre et Digital. J’ai dĂ©couvert ce blog rĂ©cemment grĂące Ă  ce tuto WordPress et je trouvais ce sujet inspirant et parfait pour inaugurer la section « Organisation » de Bujoli.fr 😉

Dans cet article, je vous parle de mon utilisation de :

Applications pour organiser ses idĂ©es : se libĂ©rer l’esprit

Quand j’utilise des feuilles de brouillon ou des carnets de notes, je peux facilement me retrouver Ă  rĂ©Ă©crire cent fois les mĂȘme tĂąches ou idĂ©es que j’aimerais concrĂ©tiser d’un mois Ă  l’autre ; c’est pourquoi j’ai toujours Ă  portĂ©e de main deux outils digitaux on ne peut plus simple Ă  maĂźtriser, pour les projets d’envergure :

1er outil : Noter mes idées grùce à Todoist

Le concept est simple : sortir toutes les idĂ©es qui gravitent dans mon cerveau et en faire des To-Do listes ! Ça me permet de me vider l’esprit, de ne pas oublier les idĂ©es, et surtout de les classer (ou du moins faire un prĂ©-tri non nĂ©gligeable pour les retrouver plus tard). On le sait tous ; parfois les pensĂ©es arrivent aussi vite qu’elles repartent.

Sur l’appli Todoist, vous pouvez crĂ©er jusqu’Ă  5 projets (en version gratuite) subdivisĂ©s en plusieurs sous-catĂ©gories. J’ai personnellement crĂ©Ă© une vingtaine de projets sur l’application avant que leur nombre ne devienne limitĂ©, et j’ai donc la chance de pouvoir continuer Ă  les utiliser encore maintenant.

Autres avantages :

  • portabilitĂ© et synchronisation entre les diffĂ©rents appareils
  • simple Ă  utiliser, mĂȘme en Ă©quipe
  • des outils de suivi, planification et des codes couleurs sont disponibles

2e outil : Planifier l’avenir grĂące Ă  Mindnote

Si vous prĂ©fĂ©rez le collage de post-it sur un tableau en liĂšge mais que celui-ci commence Ă  ĂȘtre un peu saturĂ© de petits papiers, peut-ĂȘtre que vous aimerez comme moi : organiser visuellement les idĂ©es Ă©parses de votre cerveau grĂące Ă  une carte mentale ou carte euristique.

Mindnote est aussi une application de gestion de tĂąches, sauf que sa particularitĂ© est que votre projet et ses sous catĂ©gories sont visuels. Sous forme d’embranchements, vous pouvez ajouter des « nƓuds » Ă  votre map pour faire des sous-parties Ă  l’infini. L’avantage principal selon moi est que vous pouvez survoler l’ensemble de votre projet d’un seul coup, et donc d’en avoir un aperçu global.

C’est peut-ĂȘtre un peu moins « cadré » que de faire des To-Do listes, mais cela donne un potentiel infini Ă  vos projets et leurs ramifications.* Une belle façon d’avoir une vue d’ensemble, oĂč l’on peut Ă©valuer rapidement dans quelle partie il y a le plus de travail Ă  abattre, d’idĂ©es, et de voir si ça s’intĂšgre facilement au reste ou non. J’utilise la version gratuite de Mindnote sur ma tablette, c’est trĂšs satisfaisant Ă  utiliser.

À noter : l’application peut gĂ©nĂ©rer une To-Do liste Ă  partir de votre carte mentale.*

Voici l’intĂ©rieur de mon cerveau (enfin disons que ces parties visibles sont celles que j’aimerais dĂ©velopper Ă  l’avenir) Le projet ayant le plus de ramifications est actuellement celui de Bujoli.fr ! 😉

Comparaison

Je combine personnellement les deux applications : Todoist pour noter plein d’idĂ©es en vrac, que je classe rapidement dans des catĂ©gories (parfois assez gĂ©nĂ©ralistes), et Mindnote pour planifier des projets sur le long terme en y notant des axes principaux.

Application Bonus

Discord m’aide Ă©normĂ©ment Ă  travailler avec mes collaborateurs sur diffĂ©rentes thĂ©matiques. C’est un peu la fusion entre un forum ultra-personnalisable et un outil de visioconfĂ©rence. Le seul bĂ©mol c’est que c’est un outil tellement complet, qu’il est plus difficile Ă  apprivoiser. Mais si vous dĂ©cidez de comprendre le systĂšme, vous ne pourrez plus vous en passer ! Et c’est gratuit.

Appli pour pratiquer les langues : libérer son potentiel

Ce n’est pas un secret, j’Ă©tudie sĂ©rieusement le japonais depuis fin 2019. AprĂšs quelques prĂ©cĂ©dents essais infructueux en autodidacte, je me suis inscrite Ă  la fantastique formation « Objectif Japon« , crĂ©Ă©e par la professeure Sophie Thomas et son Ă©quipe.

3e outil : EntraĂźner mes connexions neuronales avec Duolingo

En complĂ©ment de cet apprentissage, J’ai voulu essayer l’application Duolingo pour faire des exercices quotidiens avec les choses que j’apprends au fur et Ă  mesure de la formation. Duolingo est une application pour apprendre les langues Ă©trangĂšres (pas uniquement le japonais). Mais dans mon cas, cela me permet de mettre en pratique les cours de ma formation et au passage faire rentrer quelques notions et mots de vocabulaire supplĂ©mentaires dans mon cerveau.

Le principe : ouvrir Duolingo 5 minutes par jour pour faire un ou deux exercices. Grùce à la répétition de cette tùche quotidienne, vous serez étonnés de voir à quel point vous faites des progrÚs !

J’ai mis cette application dans cet article car elle est vraiment hyper simple Ă  prendre en main et me fait faire des exercices de maniĂšre ludique et sans prise de tĂȘte : tout est dĂ©jĂ  paramĂ©trĂ© au prĂ©alable, selon un ordre de difficultĂ© progressif.

J’ai pris un abonnement de 60€ pour un an, mais vous pouvez tester l’appli gratuitement (avec moult pubs).

Autres avantages :

  • j’exerce mon japonais avec l’application paramĂ©trĂ©e en anglais : de cette maniĂšre, je rĂ©vise deux langues en mĂȘme temps (bon Ă©videmment, ça nĂ©cessite un bon niveau d’anglais)
  • vous pouvez apprendre plusieurs langues au mĂȘme endroit : lĂ , si je veux, je peux aussi me mettre au hongrois et Ă  l’espagnol en plus du japonais, tout ça sur le mĂȘme compte.
  • application tĂ©lĂ©phone trĂšs gamifiĂ©e et agrĂ©able Ă  visionner/utiliser
  • quizz de progrĂšs, quizz avec les prĂ©cĂ©dentes erreurs, exercices par thĂ©matiques
  • diffĂ©rents challenges Ă  rĂ©aliser pour garder la motivation

Application bonus

Anki nĂ©cessite quelques manip’ en plus et son interface est un peu plus austĂšre, en revanche son potentiel est Ă©norme. Cette application a le mĂȘme principe que Duolingo (la rĂ©pĂ©tition quotidienne des informations) sous forme de flash cards. Vous pouvez l’utiliser pour apprendre Ă  peu prĂšs tout et n’importe quoi ; et ça marche ! Pour une utilisation optimale il faut donc se pencher un peu plus sur le paramĂ©trage mais essayer ; c’est l’adopter. (Et Ă  part sur l’Apple Store c’est gratuit !)

Et toi, quels outils digitaux utilises-tu ? đŸŒ·

J’espĂšre que cet article aura pu t’ĂȘtre utile, laisse-moi un petit commentaire si c’est le cas. 😉

Poncho

Pour partager cet article Ă  vos copains ! :)
%d blogueurs aiment cette page :