Janvier, on attaque une nouvelle année, un nouveau cycle, et on en profite pour faire une liste de bonnes résolutions. Ou alors, on en profite pour aller voir mamie et manger une bonne galette des rois ! Mais cette galette bien ronde et garnie qui fume devant nous n’est peut-être en fait que la représentation matérielle d’une nouvelle année bien chargée, quels secrets renferme-t-elle ?
Aujourd’hui je t’explique comment appliquer tes bonnes résolutions cette année en découpant une galette !

Ressources

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” organisé par Olivier Roland du blog Devenez meilleur. Et d’ailleurs, comme nous allons aborder le pouvoir magique de la planification, vous apprécierez sûrement la lecture de cet article complémentaire sur le sujet, initialement écrit par Steve Pavlina et traduit de l’anglais par Olivier Roland.

Qu’est-ce qu’un objectif SMART ?

En plus de l’analyse très complète de Steve Pavlina sur la planification, je vous conseille aussi cet autre article de Cathy du blog Créer1blog.fr, qui participe à l’événement, si vous avez du mal à définir vos objectifs : https://www.creer1blog.fr/meilleure-astuce-pour-tenir-bonnes-resolutions/

Développement personnel

Idée bonus : donnez un mot à votre année en guise thème général comme le suggère Florie Vine : https://youtu.be/-i0gItPlRXI

Comment tenir ses objectifs ?

Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée.

Henry James

Combien parmi vos amis ont d’ores et déjà décrété « la meilleure résolution c’est de ne pas prendre de bonne résolution » ? Pour certains d’entre eux, c’est certainement qu’ils se sont déjà essayé à la démarche sans arriver à s’y tenir, ou alors ils ont complètement oublié ce qu’ils s’étaient promis d’accomplir. Cela leur a provoqué un sentiment négatif, un goût d’échec, car ils ne savent pas comment faire pour réaliser concrètement leurs rêves. Mais avec une bonne méthode d’organisation, vous pouvez venir à bout de n’importe quel objectif !

Pour ceux qui ne savent pas par quel bout -de galette- commencer ou qui oublient facilement, rassurez-vous chers internautes, la magie du bullet journal va faire son effet et vous guider dans votre quête du bonheur et de l’accomplissement. Pas d’oubli ou de report ; cette année on applique nos bonnes résolutions !

Représentation par galette

On sait tous que pour bien travailler, ou réfléchir, c’est toujours mieux d’avoir le ventre plein ! Munissez-vous d’une bonne galette frangipane ou de notre galette franc-comtoise locale à la fleur d’oranger (pépites de chocolat en option). Puis, découpez-la en douze parts. Devant vous se tient maintenant la représentation de votre nouvelle année, découpée en 12 parts de galette, une pour chaque mois.

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.

Lao-Tseu

De la même manière que vous mangez une galette, (c’est-à-dire que vous n’allez pas l’enfourner dans votre bouche d’un seul coup pour la gober, vous allez la manger part par part) la gestion d’un projet, c’est pareil ! Vous allez l’atteindre mois après mois, pas à pas, bout par bout. En attaquant cet objectif par petites étapes.

Choisissez la forme de votre galette

Bon, puisque que ce n’est pas trop évident d’écrire dans les parts triangulaires d’une galette ronde, faisons quelque chose de bien carré ! 😉 Enfin, plutôt rectangle, comme ça on aura plus de place et de facilité à écrire.

Le principe est simple : nous allons positionner vos différentes résolutions, projets et objectifs dans les différentes parts de galette. Voici quelques exemples de galettes rectangulaires à reproduire sur papier et comment les remplir :

❶ Faire le point : la rétrospective et l’introspection

  1. Comme première étape de votre voyage : vous avez le droit d’attaquer une part de votre galette en faisant une rétrospective des derniers mois. Quels ont été les importants ingrédients qui ont pimenté les 12 parts de votre précédente galette, les 12 mois de votre année passée ? Les bons comme les mauvais. Replongez dans l’année qui vient de s’écouler : vous pouvez reprendre votre calendrier, votre agenda, bullet journal ou encore votre téléphone dans la section photo pour vous remémorer tout ce que vous avez traversé et accompli, dans les différents aspects de votre vie.
  2. Videz votre tête sur papier : notez tout ce qui vous vient à l’esprit, pêle-mêle sur une double-page de votre bujo ou sur une feuille de brouillon. Vos gratitudes, peines, vos progrès, échecs, vos rêves oubliés, les rencontres et personnes que vous voudriez revoir, sur le plan personnel et professionnel. Répétez l’exercice pour tous les aspects de votre vie qui vous semblent importants.
  3. Conseils : Pas besoin de faire une rédaction sur copie-double ! Quelques mots suffiront à créer la base de votre galette, le liant qui rendra votre prochaine pâtisserie consistante.

Savoir d’où l’on vient pour décider où l’on va.

À quoi peut servir cette étape ?

Exemple avec des recherches effectuées en amont pour préparer un calendrier prévisionnel de création.

  • Objectif de 12 mois (évidemment vous pouvez adapter le temps en fonction de chacune de vos résolutions)
  • réalisation d’une planche de stickers décoratifs pour bullet journal par mois
  • et réalisation d’une planche de stickers kanji pour apprenants en japonais par mois

Voici deux pages qui parlent de la création de planches stickers : pendant la phase rétrospective, j’ai noté tout ce qui était déjà possible de réutiliser dans mes dessins pour en faire des planches stickers. En faisant cet exercice, j’ai vu que je pouvais facilement proposer des planches pendant 6 mois avec les dessins existants. Ce qui me permet d’entrevoir un gain de temps et d’énergie considérable par rapport à mon projet, tout en proposant une grande variété de modèles issus de mon univers. Cela m’a grandement rassuré sur la faisabilité de cet objectif, et c’est pourquoi j’ai décidé de le garder et de le mettre en place.

Création d’une galette de type C en cours : avec brouillon, croquis effacés 56 fois et idées en vrac page de gauche + planification du projet à droite. Ici je prévois la création de planches stickers pour la boutique Etsy, les mois sont divisés en deux, un côté pour des planches stickers en japonais, l’autre côté pour des planches stickers déco pour bullet journaux.


❷ Faire le tri : quels ingrédients veux-tu garder, ajouter ou supprimer ?

Il va falloir faire du tri parmi les ingrédients. Il y a plusieurs moyens d’arriver à vos faims fins. Voici celle que je vous propose. Faites 3 colonnes sur une nouvelle page et répertoriez dans celle-ci :

  1. Ce que vous voulez garder pour votre nouvelle année
  2. Ce que vous souhaitez améliorer, résoudre ou supprimer
  3. Ce que vous aimeriez voir apparaître dans votre futur

Vous pouvez aussi groupez vos idées avec un code couleur pour éviter de tout réécrire.

Améliorer sa recette

Exemple concret d’application : Voici deux pages dédiées aux ateliers dessin du mardi #Tuestudy en live sur Twitch, animés par moi et mes amis dessinateurs. À gauche : vous avez la rétrospective de l’année 2021, où j’ai commencé par retrouver et noter les sujets des précédentes séances de dessin, et à droite : j’ai noté les dates prévisionnelles des prochaines séances pour la nouvelle année à venir.

Galettes de type B

Exemple de tri sélectif : je prévoyais un peu tous les ateliers au dernier moment l’an passé, (ce que je veux éviter de reproduire -> on enlève cet ingrédient aléatoire) et depuis que j’ai fait ce tableau, (rétrospective + prévisions) je peux :

  • mieux visualiser les dates
  • savoir combien il y a de séances par mois
  • tout de suite repérer s’il y a une date spéciale (fériée, événement, risque de ne pas pouvoir être présent, etc)
  • noter des thèmes en avance (idée ou thème lié à la saison)
  • laisser un historique de toutes les sessions
  • savoir ce qu’on a fait ou délaissé les sessions précédentes

C’est très pratique et fonctionnel ; j’ai accès en un coup d’œil à pleins de bons souvenirs que je ne manquerais plus de noter ! D’ailleurs il faudra que je cherche un peu plus pour retrouver les thèmes des anciennes séances… En tous cas, c’est une belle amélioration pour maintenir ce projet au top !

En résumé

Je garde : la même formule, les mêmes horaires
J’améliore : l’organisation en prévoyant un plan à l’avance
Je vire : le stress de ne pas trouver d’idée au dernier moment
Je fais apparaître : un historique qui me rappelle de bons moments !

❸ Faire des plans : on a les ingrédients et la recette, place à la cuisine !

Pour réussir votre galette, il faut donner des directives à votre chef cuistot (si vous lui dîtes un truc du genre « ah yolo, fais ce que tu veux ! » alors vous pouvez être sûr que votre galette sera du grand n’importe quoi.
Autant que possible, listez précisément de très concrètes étapes de progression pour votre projet (la recette de votre galette et l’ordre d’apparition de chaque ingrédient) puis étalez ces étapes sur votre galette, de manière à ce qu’ils soient atteignables, de manière réaliste. Sans vous sous-estimer, ni vous sur-estimer (cf. l’objectif SMART = Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporellement défini).

Si tu ne programmes pas ton succès, tu es en train de programmer ton échec.

Jack Canfield

Pour garnir votre galette, vous être la personne qui vous connait le mieux. Faîtes-vous une galette délicieuse à manger avec vos contraintes et possibilités spécifiques. En somme, il faut qu’elle ne soit pas trop légère pour satisfaire votre appétit, mais pas trop bourrative non plus. Vous n’y arriverez certainement pas du premier coup, mais à force de cuisiner ; votre recette personnelle, affinée au fil des mois, deviendra meilleure !

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

parait-il

La planification sur ton bujo a plusieurs sobriquets comme :

  • le pouvoir de l’objectif, subdivisé en petites étapes
  • la puissance des cases à cocher
  • la magie des jauges à remplir
  • la ludification (ou gamification)
  • faire un pas après l’autre
  • les petites gouttes d’eau font de grandes rivières

Enfin, vous voyez le principe…

Planifie ton travail comme un jeu, et tu ne travailleras plus une seconde de ta vie (sauf si ton jeu est Takeshi’s Castle sur Famicom…)

Ponchou.net

Garnissage de galette

Partie gauche : J’aimerais finir la formation de japonais Objectif Japon, que je n’avais pas pu intégrer à un planning précis avant et qui n’avançait plus. Ce faisant, j’ai calculé qu’en faisant environ 4 cours par mois, soit environ 1 par semaine, je pourrais y parvenir.

Partie droite : Après avoir effectué un travail d’introspection sur « ce que j’aimerais créer cette année », j’ai noté les projets importants aux dates de sorties/création qui me semblaient idéales. Chaque projet possède sa barre de progression pour visualiser ce qu’il reste à faire.

appliquer ses bonnes résolutions grâce à l'organisation d'objectifs sous formes de listes et de jauges à remplir
Galettes de type B

❹ Suivre le programme

Maintenant que tu as tout bien planifié, tu vas déguster ! (de la galette bien sûr) Il suffit de suivre la feuille de route, le plan, les indications que tu as laissé à ton futur toi pour qu’il se libère la tête de l’éternelle question « oh mon dieu, par quoi je commence ? » Tu es vraiment super d’avoir pensé à toi dans ces moments de doute.

/!\ Attention : Soyez bienveillants envers vous-même.

Je me sers de ces galettes comme feuilles de route, mais non comme programmes psycho-rigides à suivre au jour près. C’est-à-dire que je peux très bien piocher dans des projets de fin d’année pour les avancer, ou finir le projet inachevé de janvier sur février. Le tout est d’essayer de ne pas prendre trop de retard sur les objectifs du mois en cours, histoire d’avancer. La vie étant ce qu’elle est, il pourra y avoir du retard, ou de l’avance à moi d’ajuster en fonction pour ne pas me surcharger. Comme dit précédemment : il faudra ajuster la recette !

Conseils en plus :

  • Tous les 3 mois : faire un point sur chaque objectif, regarder ce qui fonctionne ou non, réviser le programme des 3 prochains mois en fonction de ce que tu as appris.
  • Alterner les tâches, mais les effectuer par bloc (exemple : répondre à tous les e-mails d’un seul coup au lieu d’y répondre 10 fois dans la journée au compte goutte. Puis, une fois cela fait, passer à la seconde activité)
  • Accordez-vous des pauses, s’offrir le temps d’un thé en observant les oiseaux, grattouiller le bidon de son animal de compagnie, jouer à un jeu de société avec son coloc ou effectuer une promenade jusqu’à la poste.
  • Manger de la galette
  • En complément, ces applications pourraient aussi vous aider à ordonner vos idées et à avancer dans vos projets : https://bujoli.fr/outils-digitaux-qui-me-rendent-plus-libre/
  • Mais n’oublie pas, quand tu as un problème pour avancer, cherche plutôt la solution que l’excuse en mettant le doigt sur ce qui te bloque et trouvant un moyen de franchir cet obstacle. D’ailleurs tu peux aussi utiliser ton bujo pour cela !

Parler ne fait pas cuire le riz

proverbe chinois

La fève au bout du chemin

Si tu t’essaies à la technique ancestrale du découpage de galette pour fractionner tous tes objectifs en petites étapes à franchir, je n’ai pas de doute sur le fait que tu les atteindras. En tous cas, je l’espère.

La technique de cet article est proposé sur un an, évidemment on peut l’adapter à n’importe quelle situation et sur des plages temporelles plus réduites comme un mois ou une semaine. Ce n’est pas la taille de la galette qui compte, c’est de ne pas en laisser une miette !

En espérant que ces quelques conseils auront pu vous apporter de l’inspiration, des pistes de réflexion et d’organisation utiles à vos projets. Je vous souhaite le meilleur pour la concrétisation de vos bonnes résolutions !

Dis moi en commentaire, de quel type de galette es-tu friand ?

Réponses A, B, C, D, ronde, carrée, choco, myrtilles, frangipane, sans gluten, normande, bretonne, de pommes de terre et autres variantes acceptées.

Pour partager cet article à vos copains ! :)
%d blogueurs aiment cette page :